Asile et migration : Vooruit est ouvert à la discussion sur un "droit de visite" en dernier recours

Vooruit, partenaire du CD&V dans la coalition au fédéral, est prêt à discuter du "droit de visite" compris dans la note "asile et migration" récemment mise sur la table par le secrétaire d'Etat Sammy Mahdi (CD&V), est-il ressorti lundi d'un bureau de parti.

La semaine dernière, on apprenait que le PS, Ecolo et Groen avaient rejeté en bloc une disposition, proposée par le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, qui permettrait à la police d'entrer dans une maison où séjournent des sans-papiers qui refusent obstinément de quitter le territoire.


►►► À lire aussi: Blocage au kern sur le projet de "droit de visite" de Sammy Mahdi


Vooruit, autre partenaire de la majorité, ne ferme en revanche pas la porte, apparait-il ce lundi. Un "droit de visite" pourrait être envisagé s'il s'agit bien d'une solution en tout dernier recours, en cas de refus manifeste et soutenu de toute aide ou d'un retour volontaire, et que d'autres conditions sont remplies, estiment les socialistes flamands.

En parallèle, ils insisteraient pour un renforcement du soutien et de l'accompagnement au retour volontaire.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK