Armand De Decker annonce sa démission du poste de bourgmestre d'Uccle

Armand De Decker a annoncé sa démission du poste de bourgmestre d'Uccle dans un communiqué.

Il explique sa décision par sa volonté de "préserver la sérénité dans la gestion de la commune" et le "climat délétère" autour du dossier Kazakhgate. "Je reste serein et totalement confiant dans les institutions et dans la justice de notre pays", ajoute-t-il. Le premier échevin Marc Cools devient bourgmestre ad interim.

Vendredi, Armand De Decker a réaffirmé au micro de la RTBF n'avoir "joué aucun rôle" dans l'élaboration de la loi qui a étendu la transaction pénale et qui aurait bénéficié au trio kazakh. "La commission d'enquête révèle la vérité", a-t-il ajouté, "c'est-à-dire que le lobby en vue d'étendre la transaction pénale est venu des diamantaires anversois." Une déclaration qui aurait mis le feu aux poudres?

Olivier Chastel "prend acte"

"Je prends acte de la démission d'Armand De Decker. Sa décision était indispensable pour assurer une gestion sereine de la commune d'Uccle", a réagi via Twitter le président du parti, Olivier Chastel. Samedi dans les colonnes du Soir, le président de Défi Olivier Maingain avait appelé le MR à prendre "une initiative sans tarder" au sujet du bourgmestre.

"Je ne peux pas admettre, comme président de parti à associé à cette majorité, que les choses restent en l'état. Il n'y a pas de raison que M. De Decker reste plus longtemps à la tête de la commune."En fonction depuis 2006 à Uccle, Armand De Decker est depuis plusieurs mois impliqué dans le scandale du Kazakhgate, dont la commission d'enquête est en cours. En novembre 2016, il avait déjà été mis en congé de ses fonctions internes au MR, suite à une décision de son parti.

 

L'interview d'Armand De Decker vendredi après-midi

Kazakhgate: toutes nos infos sur ce dossier sulfureux - Toute les infos jour par jour - RTBF.be/info

Retrouvez les infos de façon simple et rapide et recherchez par date précise l'actu qui vous intéresse via nos pages archives.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir