ArcelorMittal : un comportement de "crapules" ?

Arcelor feu rouge
Arcelor feu rouge - © Belga

"Bandits", "arnaqueurs", "crapules"... la fermeture de 7 sites et la suppression de 1300 emplois dans la sidérurgie liégeoise ont profondément choqué les travailleurs mais aussi bon nombre de responsables politiques.

Pour réagir à l'émission cliquez ici

12:00 LE DEBAT

Comment expliquer ce gâchis ? Les pouvoirs publics se sont-ils fait berner par une multinationale sans scrupules ? Ont-ils eu tort de lui accorder des avantages aussi importants (intérêts notionnels notamment) ?

Que peut réellement faire la Wallonie face aux agissements de Lakshmi Mittal ? En l'espace de 30 ans, la sidérurgie wallonne a perdu tous ses hauts fourneaux et 80% de ses emplois. A-t-elle encore un avenir ? Faut-il nationaliser les outils liégeois, comme les syndicats le réclament ? On l'a fait pour Fortis et Dexia : pourquoi pas pour la sidérurgie ?

Présenté par Olivier Maroy, le débat réunira :

Emily Hoyos, Ecolo, co-présidente d'Ecolo

Rudy Demotte, PS, ministre-président du gouvernement wallon

Charles Michel, président du MR

André Antoine, ministre wallon de l'Emploi

Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB

Philippe Delaunois, administrateur de sociétés et ancien patron de Cockerill Sambre

David Camerini, président de la délégation syndicale CSC ArcelorMittal

Gino Russo, délégué SETCA ArcelorMittal

11:25 REVU ET CORRIGE : l'actualité décryptée par Pierre Kroll, Béatrice Delvaux ("Le Soir") et Eric Boever (RTBF)

11:50 L'INDISCRET : Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l'Economie

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK