Applications, smartphone, web: serons-nous tous bientôt notés ?

Applications, smartphone, web : serons-nous tous bientôt notés ?
Applications, smartphone, web : serons-nous tous bientôt notés ? - © Tous droits réservés

C’est devenu un automatisme pour certains, avant d’acheter un article sur le web ou de payer pour un service en ligne, le petit coup d’œil sur le nombre d’étoiles. La note sur 5 censée définir la qualité du service rendu ou de l’objet acheté. Vous avez peut-être déjà donné une note après avoir loué une chambre d’hôtel, après avoir bénéficié des services d’un chauffeur Uber ou simplement en sortant d’un restaurant.Un peu comme à l’école, les meilleurs sont récompensés alors que les moins bien notés risquent de voir leurs clients s’enfuir. Depuis l’arrivée du commerce et des services en ligne, la tendance ne cesse de s’accélérer. Aujourd’hui, le client est d’ailleurs lui aussi noté. Votre chauffeur Uber ou votre hôte AirBnB, peut laisser un commentaire après votre passage. Dans certains pays, il est même possible de noter les services d’un prestataire de santé.

Jusqu’où va-t-on ?

Quels sont les avantages et les risques d’un tel système ?

Ne risque-t-on pas d’être un jour noté comme citoyen en fonction des infractions commises, des factures payées ou non ?

En Chine, ce n’est plus de la fiction. Le parti communiste et son président ont décidé qu'en 2020, tous les citoyens chinois pourraient être notés sur la base de leurs données personnelles et professionnelles : c'est le crédit social. Le citoyen perd ou gagne des points en fonction de son comportement

Demain serons-nous tous notés ?

Pour en débattre, Pierre-Yves MEUGENS reçoit autour de la table Géraldine BIEBUYCK, co-fondatrice de " Bsit ", Damien VAN ACHTER, spécialiste des Nouveaux Médias et Quentin VAN ENIS , avocat au Barreau de Bruxelles et chargé de cours UNamur et UCL

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK