Annemie Turtelboom occupera le siège belge à la Cour des Comptes européenne

Annemie Turtelboom
Annemie Turtelboom - © DIRK WAEM - BELGA

Le gouvernement fédéral a décidé de proposer la candidature de l'ancienne ministre Annemie Turtelboom (Open vld) pour siéger auprès de la Cour des Comptes européenne, a confirmé mercredi le porte-parole du Premier ministre.

Âgée de 50 ans et députée fédérale, Annemie Turtelboom a exercé par le passé plusieurs mandats ministériels, tant au niveau fédéral que flamand. Elle a démissionné de son poste de ministre flamande de l'Energie en avril 2016 suite à l'affaire de la "turteltaks"un prélèvement d'environ 100 euros par ménage pour couvrir la dette des certificats verts.

L'Anversoise devrait prendre la succession en février prochain de Karel Pinxten. En poste depuis 2006, sa reconduction à un troisième mandat auprès de la Cour avait essuyé l'automne dernier un avis négatif de l'assemblée parlementaire européenne. Fin novembre, l'Olaf, l'office anti-fraude de l'Union européenne, avait par ailleurs confirmé mener une enquête envers le Belge.

La Cour des comptes européenne, basée à Luxembourg, est composée de 28 personnes, une pour chaque Etat membre. Elle veille à la perception et à l'utilisation correctes des fonds de l'UE et contribue à améliorer sa gestion financière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK