André Flahaut: "Le gouvernement wallon se comporte comme s'il avait des pouvoirs spéciaux"

Alors que le système des points APE - les aides à la promotion de l'emploi en Wallonie - est en passe d'être réformé, le ministre wallon de l'Emploi Pierre-Yves Jeholet (MR) a annoncé qu'il allait réclamer les sommes indûment versées aux employeurs sur les exercices 2014 à 2016. Invité dans Matin Première, le ministre du Budget de la Fédération Wallonie  Bruxelles André Flahaut (PS), a réagi à cette annonce qu'il décrit comme "maladroite".  

"Analyser où on en est, pourquoi pas? Récupérer des indus, c'est normal (...) mais il faut le faire avec discernement, au cas par cas", affirme André Flahaut. "La façon dont c'est fait ici, cela crée une panique" dans le "secteur du sport, dans le domaine social..."  

On casse les modèles qui faisaient notre réputation à l'international

Il dénonce principalement un manque de concertation flagrant: "Il n'y en a eu aucune avec le ministère de l'Enseignement ou le Gouvernement de la Communauté française (la FWB, ndlr.)". Aujourd'hui, ajoute-t-il, "on casse les systèmes intermédiaires. On casse les modèles qui faisaient notre réputation à l'international... de la concertation et de la sécurité sociale (...) les ministres annoncent qu'ils vont casser ceci, cela. Même à l'égard du parlement c'est comme ça. Le gouvernement se comporte très souvent comme s'il avait des pouvoirs spéciaux. "

Quid du remplacement des F-16 ?

Ministre fédéral de la Défense pendant 8 ans, André Flahaut s'est également prononcé sur le dossier du remplacement des F-16. Mi-mars, il a été révélé que des hauts gradés de l'armée ont contribué à dissimuler une étude selon laquelle la capacité de vol de certains F-16 pouvait être prolongée de plusieurs années.  Quel regard porter sur le rôle de l'actuel ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA)? Une enquête a déterminé qu'il n'était pas au courant. Mais pour André Flahaut, le ministre N-VA a manqué d'"esprit critique" dans cette affaire.

"Le F-35 est l'obsession de certains de la défense. Mais c'est pour faire plaisir aux Américains", dit-il. "Aujourd'hui, pour moi, la procédure est plombée, crashée... Même si la procédure a été relancée, il faudra changer les hommes. On ne pourra pas continuer avec les personnes."

André Flahaut évoque également la possibilité de déposer une plainte au niveau du pouvoir judiciaire "pour ce qui a été caché au parlement." Selon lui, "il faudra reconstituer les équipes et reprendre les dossiers. Et intégrer la proposition française (les rafales), certainement plus intéressante que l'Eurofighter ou le F-35."

Fin de l'amnistie sur les points APE: le point dans le JT du 4 avril

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK