Allocations pour personnes handicapées dès 18 ans : la mesure a un effet rétroactif à partir du 1er août

Les personnes handicapées qui pourront bénéficier de l’allocation de remplacement de revenus et de l’allocation d’intégration dès l’âge de 18 ans, au lieu de 21 ans, sont celles qui ont fêté leurs 18 ans depuis le 1er août dernier, ressort-il vendredi d’une décision du conseil des ministres.

L’adaptation du critère d’âge, exigée par un arrêt de la Cour constitutionnelle du 9 juillet dernier, aura un effet rétroactif au 1er août 2020 dès l’entrée en vigueur de cette loi dont l’avant-projet a été approuvé ce vendredi, selon la ministre Karin Lalieux, en charge des Personnes handicapées.


►►► Lire aussi : #Investigation : Handicap… La paralysie des chiffres !


Elle bénéficiera à environ 10.000 personnes par an, ce qui représente un effort budgétaire de 56,2 millions d’euros, précise la ministre PS.

L’âge applicable pour l’accès aux allocations par les personnes handicapées n’a jamais été modifié depuis 1987. Il est resté à 21 ans alors qu’entre-temps, la majorité légale a été abaissée à 18 ans et l’accès à différents droits, dont celui à l’intégration sociale, a été adapté en conséquence.

Le projet de loi sera déposé à la Chambre des représentants la semaine prochaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK