Allocations familiales: voici en détails le futur régime wallon à partir de 2019

Le nouveau système wallon d'allocations familiales entrera en vigueur pour les enfants nés après le 1er janvier 2019. Pour ceux nés avant cette date, le régime actuel restera d'application. Il s'éteindra progressivement jusqu'en 2043. Le ménage ayant un ou des enfants nés avant 2019 restera donc sous l'ancien régime pour ceux-ci, mais son ou ses enfants nés en 2019 et après ressortiront au nouveau régime.

Le principal changement est l'égalité du montant de base entre chaque enfant, quel que soit son rang dans la famille. Ainsi, chaque enfant né à partir du 1er janvier 2019 aura droit à un montant de base fixe mensuel de 155 euros. Ce montant sera porté à 165 euros pour les enfants de 18 à 24 ans. Il s'agit de tenir compte de la hausse des coûts liés aux enfants de plus de 18 ans.

Des suppléments sociaux seront octroyés en fonction des revenus du ménage, jusqu'à 50 000 euros bruts imposables. Si le revenu annuel du ménage est inférieur à 30 000 euros bruts imposables, chaque enfant recevra un supplément de 55 euros par mois (65 euros en cas d'invalidité d'un des parents). Pour chaque enfant d'une famille nombreuse, ce montant est porté à 90 euros par mois (100 euros en cas d'invalidité d'un des parents), et si la famille est monoparentale, le supplément sera majoré de 20 euros par mois.

Familles monoparentales

Pour les ménages dont le revenu est compris entre 30 000 et 50 000 euros, les suppléments sont moins importants: le complément sera de 25 euros, porté à 45 euros pour les familles nombreuses, plus 10 euros pour la famille monoparentale.

La situation particulière de l'enfant donne aussi droit à des suppléments. Dans le nouveau système, l'enfant atteint d'une affection aura droit au même supplément qu'avant, allant de 80,75 euros à 538,36 euros selon le degré d'affection. L'allocation d'orphelin de père et de mère sera portée à 350 euros. L'orphelin d'un seul parent recevra un supplément correspondant à 50% du taux de base. Le nouveau système permettra d'éviter que ce supplément soit retiré si le parent survivant se remet en couple.

La prime de naissance ou d'adoption d'un enfant sera de 1.100 euros pour chaque enfant. Actuellement, elle est de 1.247 euros pour le premier et de 938 pour chaque suivant.

Prime de rentrée scolaire

La prime de rentrée scolaire sera quant à elle de 20 euros par enfant jusque 6 ans, 30 euros de 6 à 11 ans, 50 euros de 12 à 17 ans et 80 euros de 18 à 24 ans. Elle sera déconnectée des revenus des parents.

La réforme n'est pas destinée à faire des économies: la dotation fédérale actuelle de quelque 2,25 milliards d'euros fera place à un budget wallon qui devrait atteindre près de 3,55 milliards d'euros en 2043, en raison de l'augmentation attendue du nombre de jeunes de moins de 24 ans et des indexations successives.

Le décret pourrait arriver devant le parlement wallon au second semestre. S'il espère le voir mis en œuvre au 1er janvier 2019, le gouvernement a toutefois prévu une marge de prudence, au cas où la transposition du système hérité du Fédéral ne pourrait garantir un fonctionnement optimal: la réforme serait alors reportée de quelques mois, afin d'assurer la continuité des paiements.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK