Allocations familiales: Ecolo veut offrir plus de choix aux familles wallonnes

Le député wallon  Matthieu Daele (Ecolo)
Le député wallon Matthieu Daele (Ecolo) - © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Les familles wallonnes qui seront à cheval sur le basculement au 1er janvier 2019 dans le nouveau modèle d'allocations familiales devraient pouvoir choisir entre l'ancien et le nouveau système, a affirmé lundi le groupe Ecolo au parlement wallon, lors d'une conférence de presse fixant ses priorités pour 2018.

Pour Ecolo, les allocations familiales sont aussi un levier permettant de lutter contre la pauvreté. Or, certaines familles perdront de l'argent avec le nouveau système, jusqu'à 100 euros par mois selon qu'un enfant sera né avant ou après le 1er janvier 2019, expose le député Matthieu Daele.

Il faudrait dès lors à ses yeux laisser aux familles qui auront des enfants dans les deux systèmes le choix entre l'ancien et le nouveau. "Sans cela, certaines familles hériteront des montants les plus bas de l'ancien et du nouveau système".

Davantage de choix, c'est aussi ce que les Verts réclament pour le projet d'assurance autonomie, qui fera cotiser chaque Wallon pour fournir des services aux personnes en perte d'autonomie.

Au-delà du caractère forfaitaire de la cotisation, jugé injuste car trop peu progressif, "la personne doit pouvoir choisir le service qui lui convient le mieux pour compenser sa perte d'autonomie: un service à domicile, mais également un centre de jour, une aide mobilité ou un service d'hébergement", ce qui n'est pas le cas dans le projet gouvernemental.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK