Allocations d’études : les demandes pour l’année 2021-2022 peuvent être introduites

Les élèves de l’enseignement obligatoire et les étudiants du supérieur qui souhaitent solliciter une allocation d’études pour l’année scolaire/académique à venir peuvent le faire dès ce mardi, annonce le cabinet de la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR).

Pour l’année 2021-2022, le budget mobilisé à cet effet par la Fédération Wallonie-Bruxelles sera porté à 71 millions d’euros, soit une augmentation de 3 millions par rapport à l’année précédente. La crise pandémique a mis les finances de certaines familles sous pression, raison pour laquelle les conditions d’accès à ces allocations ont été quelque peu assouplies à titre exceptionnel.

Des changements en perspective

D’autres changements sont aussi d’application, comme l’accès aux allocations pour les élèves de secondaires qui s’engagent dans une année préparatoire au supérieur (7e maths/sciences), aux réfugiés, etc. Autre nouveauté cette année : la bourse est maintenue pour les redoubleurs dans l’enseignement obligatoire.

Par ailleurs, le forfait de 50 euros pour le détenteur d’un abonnement SNCB est désormais étendu à toutes les sociétés de transport en commun.

Le montant des allocations varie entre 400 et 5217 euros dans le supérieur, pour un montant moyen de 1172 euros. En outre, l’étudiant boursier bénéficie de la gratuité du droit d’inscription et du remboursement des supports de cours obligatoires.

Dans l’enseignement obligatoire, le montant de la bourse varie ici entre 90 et 4000 euros.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK