Alibaba à Liège: "Nous plaçons la Belgique sur la carte mondiale de l'économie digitale" se félicite Charles Michel

Le Premier ministre Charles Michel, s'est félicité mardi matin de la confirmation - le calendrier reste cependant assez vague-, de l'implantation à Liège du premier hub européen d'Alibaba, le géant chinois de l'e-commerce. Il s'agit, à ses yeux, d'une bonne nouvelle pour l'emploi et le développement économique autour de l'aéroport de Liège et plus généralement pour l'ensemble du pays.

"C'est un signal très fort car cela montre que les réformes entreprises placent la Belgique sur la carte du digital. Cela aura des conséquences sur les emplois, sur les investissements. On a dû batailler pour les convaincre de choisir la Belgique. Les Néerlandais, qui ces dernières années avaient pris une forme de leadership en matière de développement de commerce électronique, ne voyaient pas d'un bon œil la perspective qu'il y ait un investissement aussi important en dehors de chez eux. Avec les régions et les différents acteurs économiques, on a réussi à les convaincre", s'est félicité le Premier ministre à la RTBF.

Charles Michel a rappelé l'important lobby réalisé ces dernières années auprès du président exécutif d'Alibaba Group, Jack Ma. "J'ai moi-même rencontré plusieurs fois Jack Ma", a indiqué Charles Michel. L'une de ces rencontres a eu lieu il y a quelques années lors du Forum économique mondial de Davos. "Le contact avait été facile, franc et direct. Nous étions convaincants lorsque nous expliquions la façon avec laquelle nous allions réformer ce pays, notamment via le tax-shift. Ce dialogue de qualité a installé une relation de confiance et nos réformes ont été déterminants dans cette décision."

Quelles retombées concrètes pour la Belgique ?

Le Premier ministre n'a voulu donner de chiffres précis sur les retombées financières pour le pays ou le bassin liégeois, laissant le choix à la multinationale de communiquer à ce sujet. "Il est clair que nous avons de bons espoirs en termes de volume d'emplois et d'investissements que cette arrivée va engendrer", a détaillé Charles Michel en ajoutant que "l'entreprise cherche à mettre l'accent sur les PME. Cela veut dire que nos PME en Belgique pourront avoir un accès plus direct à cet énorme marché chinois."

La venue de la société chinoise avait été annoncée en grande pompe par Charles Michel cet été et le gouvernement était au courant d'une officialisation imminente depuis une grosse semaine. Au cours de ces derniers mois, les Pays-Bas avaient laissé entendre qu'ils pourraient rafler la mise. Le responsable européen du géant chinois de l'e-commerce, Terry von Bibra, a finalement confirmé mardi matin Liège comme premier hub européen en Europe aux journaux L'Echo, De Tijd et Het Laatste Nieuws.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK