Alexander De Croo plaide pour la privatisation des chemins de fer

Alexander De Croo plaide pour la privatisation des chemins de fer
Alexander De Croo plaide pour la privatisation des chemins de fer - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Le vice-Premier ministre libéral flamand Alexander De Croo a proposé de recourir à une privatisation des chemins de fer belges afin de répondre, dit-il, à l'insatisfaction générale à l'égard des services rendus par la SNCB et Infrabel, lors d'une conférence lundi au B19 Business club à Uccle, rapporte L'Echo mardi.

"La SNCB et Infrabel ne sont clairement pas satisfaisants: il faut ouvrir progressivement la discussion sur l'entrée de partenaires privés", a déclaré M. De Croo.

"Ouvrir la discussion sur le sujet"

"Il faut faire entrer des capitaux privés aux chemins de fer belges, pas immédiatement, mais en tout cas, il faut ouvrir la discussion à ce sujet", est d'avis le libéral qui déplore que "personne n'est satisfait des chemins de fer".

Le ministre a poursuivi: "Pourquoi faut-il encore que les conseils d'administration soient l'émanation du politique? C'est ridicule. Pourquoi ne pas faire entrer des responsables des chemins de fer suisses ou japonais? Des personnes comme cela disposent quand même d'une solide expérience et ce serait des plus-values."

Alexander De Croo a également indiqué que l'entrée de Belfius en Bourse à court terme lui apparaissait désormais très difficile, voire impossible. "Je le regrette mais je vois mal comment faire cela en pleine période électorale", a-t-il expliqué.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK