Fin de l'alerte à la bombe au Conseil de l'Union européenne

Le bâtiment Justus Lipsius, siège du Conseil de l'Union européenne.
Le bâtiment Justus Lipsius, siège du Conseil de l'Union européenne. - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Une alerte à la bombe avait été lancée vers 21h30 au Conseil de l'Union européenne, à Bruxelles. Le quartier européen de Schuman avait été bouclé. L'alerte a finalement été levée et le quartier rouvert à la circulation, a annoncé la police bruxelloise.

C'est le bâtiment Justus Lipsius qui abrite le Conseil de l'Union européenne qui était concerné par cette alerte à la bombe. Une alerte levée aux alentours de 22h40.

"Nous pouvons confirmer qu’un chien, spécialisé dans la découverte d’explosifs, a réagi positivement sur un véhicule stationné dans le parking situé au sous-sol du bâtiment Juste Lipse, rue de la Loi à 1000 Bruxelles", a indiqué vers 23 heures le parquet du procureur du Roi de Bruxelles dans un communiqué.

Le services de déminage de l'armée se sont rendus sur place. Après avoir examiné le véhicule, ils ont conclu à une fausse alerte.

"L’enquête a démontré qu’il s’agit d’une fausse alerte. Aucun explosif n’a été retrouvé. Personne n’a été arrêté. Les lieux sont libérés à l’instant", précise le parquet de Bruxelles.

Évacuation et tunnels fermés

Durant une heure environ, un périmètre de sécurité a été mis en place dans le quartier de Schuman et plusieurs tunnels alentour - dont celui de la Loi, Belliard et du Cinquantenaire - ont été fermés à la circulation. La station de métro et la gare des trains de Schuman ont également été fermées.

Vers 22h40, notre équipe sur place confirmait la levée du périmètre et la réouverture des voies à la circulation.

T.M.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK