Albert Frère: "Je crois encore en l'industrie en Belgique"

D'après l'un des hommes d'affaire les plus influents de Belgique, si nos industries ferment, c'est "parce qu'il y a une question de compétitivité" qui entre en jeu. "Mais notre main d'oeuvre est productive", précise-t-il.

"Je crois encore à l'industrie en Belgique, aussi bien dans le Nord que dans le Sud. Si elles ferment, c'est qu'elles ne sont plus rentables dans les conditions actuelles", affirme le Baron Frère.

Selon le président du conseil d'administration du Groupe Bruxelles Lambert, "il faudra tâcher de remédier à ce problème de compétitivité et de viser à disposer d'une main d'oeuvre qui est productive, je le répète, et qui soit aussi raisonnable".

Julien Vlassenbroek

 
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK