Afghanistan : les derniers militaires belges seront de retour à la mi-juin

L’armée belge termine 20 années d’engagement en Afghanistan. Toutes les forces de l’Otan auront quitté le pays pour la date symbolique du 11 septembre. En avril dernier, les pays de l’Otan avaient convenu de procéder à un retrait ordonné de leurs troupes en Afghanistan – près de 10.000 hommes et femmes -, après la décision du président américain Joe Biden de "mettre fin à la plus longue guerre de l’Amérique" et de rapatrier ses derniers soldats d’ici le 20e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, qui avait provoqué l’intervention des Etats-Unis.

Le dernier Belge devrait avoir quitté le pays à la mi-juin. Pour le général major Vincent De Scheemaeker, tout se passe comme prévu et sans incident jusqu’ici :"la taskforce" restée sur place va commencer son travail de reconfiguration afin de pouvoir transmettre le matériel, une partie aux Allemands, une autre partie qui a été vendue. Notre matériel lourd a été récupéré et placé dans les grands avions Antonov 124 avec des véhicules blindés qui sont revenus vers Ostende. Et puis il y a encore trois ou quatre C130 qui ont fait des vols avec du matériel lourd et de l’armement. Maintenant nous sommes dans une dernière phase de transmission de la zone aux autorités allemandes". Fin 2020, la Belgique avait été un des premiers pays à annoncer qu’elle retirerait ses troupes d’Afghanistan en coordination avec l’Allemagne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK