Affaire Mawda: le policier sera jugé devant le tribunal correctionnel de Mons pour homicide involontaire

Le policier inculpé de l'homicide involontaire de la petite Mawda, mortellement touchée par un coup de feu tiré lors d'une course-poursuite avec la police, a comparu ce mercredi devant la chambre du conseil de Mons.

Celle-ci a décidé de renvoyer le policier devant un tribunal correctionnel pour le chef d'homicide involontaire. La qualification d'homicide volontaire demandée par les avocats de la famille de la petite Mawda a donc été rejetée. 

Le passeur et le chauffeur de la camionnette sont, quant à eux, inculpés d’entrave méchante à la circulation avec circonstance de mort. Ils sont également renvoyés devant le tribunal correctionnel.

La nuit du 16 au 17 mai 2018, la petite fille kurde de deux ans avait trouvé la mort lors d'une course-poursuite sur l'autoroute E42 entre la police et un véhicule transportant des migrants qui tentaient de rejoindre le Royaume-Uni.

Extrait de notre JT du 26 juin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK