Affaire Jürgen Conings: les premiers militaires de retour au stade du KRC Genk

Les deux premiers camions de l'armée chargés de soldats sont arrivés sur le parking à côté du stade du KRC Genk vers 16h00 mercredi après-midi. Des policiers en civils et des véhicules des zones de police locales étaient revenus vers le stade vers 15h00. Ils ont participé, mercredi, aux recherches dans le parc national de la Haute Campine, notamment du côté de Zutendaal et As.A Zutendaal, des recherches ont été menées près de l'imposante statue de la Vierge Marie près du Hesselberg. Mercredi matin, des dizaines de véhicules militaires et de la police ont été signalés au stade Luminus Arena à Genk pour de nouvelles recherches dans l'affaire Jürgen Conings, qui reste pour l'instant introuvable.


►►►A lire aussi : Jürgen Conings a vécu pendant des années dans un chalet situé dans le Dilserbos, en bordure du Parc National de Haute Campine


Jürgen Conings, 46 ans, a adressé des menaces à l’encontre de diverses personnalités dont le virologue Marc Van Ranst. Lorsqu’il n’a pas regagné son domicile le 17 mai au soir et que des lettres d’adieu inquiétantes ont été retrouvées, l’alerte a été donnée et d’importantes recherches ont été menées en vue de retrouver ce militaire qui a mis la main sur des armes lourdes.

Un juge d’instruction a été désigné pour cette enquête. Le militaire est poursuivi pour tentative d’assassinat dans un contexte terroriste et infraction à la législation sur les armes dans un contexte terroriste.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK