Affaire des visas humanitaires: le CPAS de Ganshoren ouvre une enquête interne autour de Melikan Kucam

Melikan Kucam.
Melikan Kucam. - © FACEBOOK

Le CPAS de Ganshoren convoque, ce jeudi soir, un conseil spécial de l'aide sociale. Objet de la réunion: engager la suspension temporaire de Melikan Kucam, placé sous mandat d'arrêt pour trafic d'êtres humains, organisation criminelle, corruption passive et extorsion. Melikan Kucam, conseiller communal N-VA à Malines, est soupçonné d'avoir permis l'octroi de visas humanitaires à des personnes venant de Syrie et d'Irak en échange d'importantes sommes d'argent.

Melikan Kucam est également comptable au CPAS de Ganshoren depuis 20 ans, d'où la procédure de suspension lancée contre l'intéressée. "Si les faits qui sont reprochés à M. Kucam n'ont aucun lien avec le CPAS, nous avons tout de même décidé de lancer une enquête interne par rapport à la comptabilité de notre institution, pour vérifier qu'il n'y ait pas d'anomalie en ce sens", indique à la RTBF Marco Van Dam (SP.A), président du CPAS ganshorenois.

Ce mercredi, le Premier échevin en charge des Finances Stéphane Obeid (MR) avait réclamé l'ouverture d'une enquête interne. Celui-ci doit d'ailleurs rencontrer les responsables du CPAS ce jeudi.

L'affaire Melikan Kucam, proche de l'ancien de secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA), est abordée ce jeudi en séance plénière de la Chambre. 

Journal télévisé ‎15‎/‎01‎/‎2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK