Administration wallonne: vers une nouvelle génération de fonctionnaires

"L'excellence opérationnelle dans les services publics" Editions de l'Institut Destrée à Namur
"L'excellence opérationnelle dans les services publics" Editions de l'Institut Destrée à Namur - © Marie Dewez - Institut Destrée

L’administration n’incarne plus dans le public l’image noble du service à la population. La figure du fonctionnaire est le plus souvent caricaturée. Pourtant, les services publics apportent bel et bien une contribution essentielle à la société et aux individus. Il est donc d'autant plus nécessaire de l'affirmer.
Un colloque s’est tenu en juin 2014 sur ce thème. Les analyses et les suggestions formulées à cette occasion aboutissent aujourd’hui dans un ouvrage qui se veut à la fois constat et proposition pour l’avenir.

Désamour

Le colloque s'est tenu à Namur mais les conclusions ne concernent pas que l'administration wallonne et sont valables pour tous les services publics de tous les niveaux de pouvoir. Des services publics et une administration qui ont bien enregistré le témoignage du désamour du citoyen, de l’entreprise voire du monde politique à leur égard. Au point, rappelle Sylvie Marique, la Directrice générale du Service Public de Wallonie, que les fonctionnaires et employés de l’administration doivent parfois eux-mêmes revendiquer la noblesse de leur tâche, si pas s’en (re)-convaincre.

Contrat d’administration

Pourtant les restrictions budgétaires qui se sont imposées ces dernières années ont été de pair avec l'amélioration des performances des fonctionnaires; elles ont, du même coup, forcé l’administration à réinventer les services publics.
Parmi les moyens activés pour y parvenir, il y a désormais le contrat d’administration entre le Gouvernement wallon et le Service Public de Wallonie, une sorte de contrat de gestion qui définit objectifs, moyens, droits et obligations des différentes parties. Le projet, actuellement négocié, devrait être signé le 15 mai prochain.

Excellence

Reste aux fonctionnaires à se convaincre eux-mêmes qu’ils ont un rôle capital qui mérite d’être reconnu par les citoyens, par l’autorité publique, par la société civile. Pour que cette idée prenne corps, l’administration doit sans doute se persuader de d’avantage communiquer, expliquer, démontrer l’utilité de son action et ne pas craindre d’affirmer son efficacité.
Les services publics ont souvent fait profil bas, se contentant de savoir-faire et oubliant le faire-savoir. L’ouvrage publié aujourd’hui par l’Institut Destrée en collaboration avec le cabinet de conseil Mielabelo marque un premier pas pour changer ces choses en revendiquant "L’excellence opérationnelle dans les services publics".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK