Actiris lance un service pour combattre les discriminations à l'embauche

A la veille de la Journée Mondiale de l’Egalité des Chances, Actiris tente une initiative pour lutter contre les discriminations à l’embauche. Il semble en effet que la Belgique soit plutôt mauvais élève.

Une étude de view.brussels montre que l’origine des demandeurs d’emploi, leur sexe, leur âge, leur éventuel handicap induisent constamment des discriminations. Par exemple, à Bruxelles, le taux de chômage des personnes de descendance africaine est 3 à 4 fois plus élevé que celui de ceux qui sont perçus comme "belgo-belges", quand bien même ils produisent leurs diplômes et qualifications.

Signaler les comportements fautifs

Pour mettre un terme à ces pratiques, le service public réforme Actiris Inclusive. Première initiative : encourager les signalements. Il semble en effet que souvent, les personnes écartées jettent l’éponge et ne fassent pas connaître les rebuffades dont elles sont victimes. Un numéro vert – 0800/ 35 089 – sera dédié à ces signalements… pour les épingler et éviter qu’ils se reproduisent. Il sera joignable du lundi au vendredi. A côté, un formulaire de signalement sera en ligne sur le site www.actiris.be. Par ailleurs, une équipe assurera des permanences le matin, en semaine, à la tour Astro. Et si ça ne suffit pas, un rendez-vous pourra aussi être pris en dehors de ces heures.

Et s’il le faut… au tribunal !

Unia, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances et l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes apportent aussi leur contribution si un demandeur d’emploi veut introduire une action en justice ou une médiation extrajudiciaire.

Déjà dissuader

Actiris institutionnalise ainsi des démarches dont elle avait déjà jeté les bases mais sans leur donner suffisamment de visibilité. Le fait de savoir que ce service donne de la publicité à toute la gamme des réactions anti-discriminations pourrait déjà, d’une certaine façon jouer un rôle dissuasif vis-à-vis d’employeurs mesquins.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK