Action devant le parlement contre la loi sur le secret professionnel des travailleurs sociaux

Action éclair contre la loi sur le secret professionnel
2 images
Action éclair contre la loi sur le secret professionnel - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Une scène inhabituelle s'est déroulée ce jeudi à 13h devant le parlement fédéral, en pleine "zone neutre", interdite donc a priori aux manifestations. Une cinquantaine de représentants de CPAS, du monde des travailleurs sociaux, des mutuelles, des syndicats, de la Ligue des droits de l'Homme, rejoints par une poignée de parlementaires, ont manifesté devant les grilles de la Chambre.

Le doigt sur la bouche, tee-shirts noirs avec l'inscription "le silence a un sens", ils entendaient dénoncer l'adoption en fin de journée par la Chambre d'une loi prévoyant la levée du secret professionnel pour les travailleurs sociaux confrontés à des indices de possibles infractions et délits de nature terroriste. La manifestation n'aura duré que 4 minutes avant une dispersion éclair.

 

Interrogée par la RTBF, Christine Mahy, la responsable du Réseau Wallon de lutte contre la pauvreté, souligne que "la loi actuelle permet déjà aux travailleurs sociaux des institutions de faire appel à la justice s'ils voient que quelque chose de dangereux existe au niveau d'un usager. Il n'y a pas besoin de toucher et d'affecter le secret professionnel. Le fait de demander aux travailleurs sociaux d'être proactifs peut tout à fait affecter les droits fondamentaux, puisqu'il pourrait y avoir des doutes et des suspicions sur les personnes qui n'ont pas à être concernées par cela. Donc cela n'a rien à voir avec le fait d'être contre la lutte contre le terrorisme, mais il faut laisser au travailleur social l'opportunité de faire un travail correct, en profondeur, avec les gens. Et que la confiance continue à exister entre les usagers et les services sociaux".

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir