Accord interprofessionnel : erreur de comptage à la FGTB, le vote pourrait être invalidé

"Ce serait une catastrophe pour nous, mais oui, le vote pourrait être invalidé" indique la porte-parole de la FGTB. Mardi, les trois syndicats, FGTB, CSC et CGSLB, ont approuvé le projet d’accord social conclu il y a deux semaines par les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des 10. Mais dans la soirée, et encore ce matin une relative agitation a régné au sein des militants du syndicat.

Les résultats sont arrivés très tard et cela pourrait être à l’origine du mauvais comptage

En cause, une erreur de comptage qui aurait été relevée par certains, fait que 800 votes contre l’accord ont été comptabilisés comme "abstention".

Une erreur de comptage a bien été commise, il faut en mesurer la portée

L’erreur a été confirmée par la direction du syndicat avec comme conséquence la convocation d’un bureau fédéral en urgence. Il a commencé sans que l’on sache ce qui s’y décidera. Par ailleurs à Gand l’ACOD (équivalent de la CGSP) aurait voté 100% contre. Or dans les voix rapportées par la régionale de Gand, l’ACOD est indiqué comme ayant voté 100% pour, a appris Belga à bonne source. Cette information n’a cependant pas encore pu être confirmée par le syndicat socialiste.

L’épine dans le pied

Si l’on sait que 0,05% des votes (plus ou moins un millier de voix) séparaient les "pour" et les "contre", on mesure l’épine dans le pied que cela représente pour la direction du syndicat. En théorie, l’aval de la FGTB n’est pas indispensable à la concrétisation de l’accord, les deux autres syndicats approuvant celui-ci, mais en Wallonie où la FGTB garde une influence importante ce serait un mauvais signal adressé au ministre socialiste Pierre-Yves Dermagne, qui a mené les négociations.

Extrait de notre JT du mardi 22 juin :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK