Accident de Sierre: le procureur du Valais va remettre des rapports

Il y a deux rapports techniques qui sont attendus, l'un sur les disques tachygraphes de l'autocar et cela pour connaître les données de la vitesse du car à l'entrée du tunnel.

L'autre rapport concerne l'analyse technique du véhicule: les freins, la direction et aussi le régulateur de vitesse, un régulateur de vitesse  mis en cause par certains chauffeurs professionnels. Il aurait pu ne pas se débloquer.

Les familles informées en priorité

Le premier Procureur du Valais central a déjà les conclusions mais il attend la traduction des rapports pour s'exprimer. Cela devrait se faire à la mi-juin mais ce sont les familles qui y auront droit en primeur. Olivier Elsig pourrait d'ailleurs venir en Belgique.

"Nous déterminerons la semaine prochaine avec les autorités belges les modalités de cette communication", a indiqué jeudi à l'agence de presse suisse (ATS) Olivier Elsig, procureur du Valais central, revenant sur une information diffusée jeudi par la Libre Belgique. Elle pourrait avoir lieu directement en Belgique ou en Valais avec un système de vidéo-conférence.

Si ces deux rapports n'apportent aucun éclaircissement, la justice reprendra en main les dossiers médicaux du chauffeur.

Voici trois semaines une question a été posée au conseil fédéral suisse sur la sécurité des aires d'arrêt dans les tunnels, notamment ces murs à angle droit. Le conseil fédéral estime qu'ils ne sont pas dangereux.

Michel Lagase

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK