Le chagrin des Belges dans les nombreuses réactions

La Famille royale à l'unisson des Belges Albert II est "profondément choqué" selon un communiqué du Palais " Les pensées du Roi vont aux victimes et leurs familles " dit encore le communiqué. Le souverain s'est rendu à l'aériport de Melsbroeck pour y rencontrer les parents des victimes avant leur départ pour la Suisse.

Depuis le Vietnam où ils effectuent une visite officielle, le prince Philippe et son épouse ont également réagi. Ils se sont dits "bouleversés par cette nouvelle qui les touche également profondément en tant que parents "et ont manifesté leur sympathie pour les parents et les victimes.

Le Parlement wallon a observé mercredi une minute de silence à l'ouverture de sa séance plénière. La présidente ad interim, Véronique Cornet, a présenté les condoléances de l'assemblée aux familles et proches de ces victimes, imitée par le ministre-président Rudy Demotte.

Le Parlement flamand a également rendu un hommage aux victimes. Le président de l'assemblée, Jan Peumans, a évoqué "une catastrophe sans précédent".

Au nom du gouvernement régional flamand, la vice ministre-présidente Ingrid Lieten a affirmé que "les blessures subies aujourd'hui ne guériront jamais totalement". "Mais la solidarité continue de tous les citoyens de ce pays peut apporter du réconfort", a-t-elle ajouté.

André Flahaut, président de la Chambre des représentants, et Sabine de Bethune, présidente du Sénat, ont présenté par communiqué au nom de leurs assemblées respectives toutes leurs condoléances aux familles, amis et enseignants des victimes. Un registre de condoléances sera ouvert.

"Cet accident est effroyable. Je suis vraiment bouleversé pour toutes ces familles qui se réjouissaient du retour de leurs enfants de classe de neige. En tant que père de famille, toutes mes pensées vont vers ces parents, ces proches d'enfants dont la vie vient de brutalement s'arrêter. Ce matin, tout le pays est en deuil", a dit le président du MR, Charles Michel.

Le ministre MR des Affaires étrangères Didier Reynders a réagi par communiqué depuis le Vietnam où il est en mission. Il a tenu à apporter son soutien aux familles des victimes et à remercier les autorités suisses et ses homologues étrangers pour leurs témoignages de sympathie.

Les co-présidents d'Ecolo, Emily Hoyos et Olivier Deleuze, ont aussi manifesté leur soutien "aux familles plongées dans l'angoisse". Les écologistes saluent également l'efficacité des secours suisses rapidement intervenus sur place. "C'est un jour de tristesse et de deuil pour la Belgique", disent-ils.

Le président du PS, Thierry Giet pour sa part dit avoir appris avec effroi le tragique accident. Lui aussi a exprimé sa solidarité et son empathie à l'égard des proches et de la famille des disparus. "Il n'est rien de pire que la perte d'un enfant", ajoute Thierry Giet.

Pour la ministre cdH Joëlle Milquet, c'est "tragédie nationale" à laquelle le gouvernement peut réagir dans l'immédiat en organisant au mieux le soutien aux familles.

"Tous les Belges sont en deuil", a ajouté le vice-premier Steven Vanackere (CD&V).

"Voir ses enfants partir en vacances puis apprendre ce genre de nouvelles, c'est terrible", a commenté le vice-premier Open Vld Vincent Van Quickenborne.

Le président de la N-VA Bart De Wever a fait part de ses condoléances: "En tant que père de quatre enfants, je suis profondément touché par cette tragique nouvelle".

Pour Marie-Dominique Simonet (cdH), ministre de l'Enseignement obligatoire et de Promotion sociale de la Fédération Wallonie-Bruxelles, "ce drame plonge la Belgique dans une immense émotion".

"En ces temps douloureux, je tiens à faire part de mes sincères condoléances et de mon profond soutien aux familles des victimes. Mes pensées vont également aux blessés à qui je souhaite tout le courage nécessaire pour surmonter cette pénible épreuve", dit la ministre dans un communiqué.

Le ministre-président de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, a également manifesté son soutien à toutes les personnes touchées. "En ces moments d'intense douleur, toutes ses pensées vont aux victimes et à leurs proches", dit-il dans un communiqué. Le président du cdH Benoît Lutgen s'est dit bouleversé et a manifesté sa profonde tristesse. Le cdH, dit-il, espère que toute la lumière pourra rapidement être faite sur les circonstances de cet accident.

Avec Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK