Abattage sans étourdissement: le Consistoire central israélite de Belgique réclame la consultation du Conseil d'Etat

Abattage sans étourdissement: le Consistoire central israélite de Belgique réclame la consultation du Conseil d'Etat
Abattage sans étourdissement: le Consistoire central israélite de Belgique réclame la consultation du Conseil d'Etat - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le Consistoire central israélite de Belgique réclame la consultation du Conseil d'Etat avant le vote final sur le nouveau texte de loi concernant l'abattage rituel, a fait savoir vendredi son président Philippe Markiewicz.

"Ce 12 mai 2017, le Consistoire central israélite de Belgique a saisi Mr. André Antoine, président du parlement wallon, afin qu'il fasse usage de sa prérogative de consultation du Conseil d'Etat avant le vote final sur le nouveau texte de loi concernant l'abattage rituel, ce texte n'ayant pas fait, à ce jour, l'objet d'un avis par cette juridiction", souligne Philippe Markiewicz dans une courte communication.

"Une disposition légale aussi sensible nécessite à l'évidence une consultation préalable du Conseil d'Etat", estime-t-il encore. La commission de l'Environnement du parlement wallon a approuvé vendredi dernier une proposition de décret visant à interdire l'abattage des animaux sans étourdissement préalable au 1er juin 2018, avec une période transitoire pour l'abattage rituel jusqu'au 1er septembre 2019.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK