Abattage des porcs dans la zone infectée: "Afin d'éviter une catastrophe" selon Denis Ducarme

Denis Ducarme
Denis Ducarme - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le ministre fédéral de l'Agriculture Denis Ducarme (MR) va signer un arrêté ministériel qui ordonne la mise à mort de tous les porcs situés dans la zone infectée par la peste porcine africaine, dans le sud de la province de Luxembourg. Il estime qu’il n’a pas le choix, il s’agit d’un principe de précaution. Il précise aussi avoir eu la promesse d’un cofinancement de la part de la Commission européenne pour indemniser les éleveurs. Plusieurs milliers de porcs sont concernés, explique Denis Ducarme : "Il nous faut prendre une mesure exceptionnelle dans ce cadre, afin de prévenir une contamination plus ample, au-delà de cette zone infectée. Il y a dans cette zone 4000 porcs qui sont aujourd’hui sains, mais il y a des millions de porcs à l’échelle belge. On sait que c’est un secteur qui apporte de l’emploi, crée de l’emploi, 15 000 emplois directs, et qui est tourné vers l’exportation. Nous devons donc prendre cette mesure exceptionnelle afin d’éviter une catastrophe en la matière".

Le ministre wallon de la Nature et de la Forêt René Collin (cdH), de son côté, reçoit ce lundi les représentants des différents secteurs concernés par cette peste porcine. Il s'agit de ceux de la filière bois, du secteur de la chasse et des professionnels de la transformation du gibier concernés par la zone d'interdiction de circuler.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK