Abattage des porcs d'élevage: la FWA regrette de ne pas avoir été consultée

Un élevage de porcs
Un élevage de porcs - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le ministre fédéral de l'Agriculture Denis Ducarme (MR) va ordonner la mise à mort de tous les porcs situés dans la zone infectée par la peste porcine africaine, dans le sud de la province de Luxembourg. Denis Ducarme précise que les 58 éleveurs concernés seront indemnisés, cette indemnisation sera co-financée pour moitié par la Commission européenne, et pour moitié par le Fonds fédéral de santé animale.

Les agriculteurs concernés ne sont pas convaincus par cette mesure. La Fédération wallonne de l'agriculture (FWA) regrette de ne pas avoir été consultée avant cette annonce, trop hâtive selon elle.

L'indemnisation promise par Denis Ducarme n'est pas suffisante pour Joseph Ponthier, le président de la FWA : "Il y aura des étables qui seront vides. Comment les agriculteurs vont-ils continuer à vivre? Ils ont certainement des remboursements, ils ont investi dans un nouveau bâtiment ou autre. On abat les porcs à la valeur qu'ils valent aujourd'hui, et puis il faut penser à la vie de nos agriculteurs là-derrière".

L'organisation demande que des mesures supplémentaires soit prise comme la destruction massive de sangliers dans la zone de confinement.

Archive : JT 21/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK