A quoi va servir le cours de philo dans le secondaire?

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a présenté ce lundi le contenu du cours de philosophie et de citoyenneté dans le secondaire. C’est la continuité du cours de philosophie et de citoyenneté déjà introduit à l’école primaire.

Selon la ministre de l’Enseignement Marie-Martine Schyns, "le but est de faire en sorte que les élèves, en sortant de sixième secondaire, après avoir suivi ce cours pendant 12 ans, soient capables de poser des choix éclairés, de déterminer leurs propres choix, dans un esprit de tolérance et de respect des droits de l’homme. Donner des outils intellectuels pour que chaque élève se construise en tant que citoyen autonome dans une société pluraliste." Le programme de cours a été développé dans l'officiel.

Êtes-vous convaincu de l’utilité d’un cours de philosophie et de citoyenneté en secondaire ? Trouvez-vous que le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles utilise la bonne approche ?

Nos invités: Antoine JANVIER, professeur au département de philosophie de l’Université de Liège; Martin MEES, doctorant en philosophie à l’Université Saint-Louis Bruxelles; Guy SELDERSLAGH, directeur du service d’étude du SeGEC (Secrétariat Général de l'Enseignement Catholique).

 

Donnez-nous vos solutions, faites-nous part de vos idées dans "Débats Première" ce mardi de 12h à 13h, en direct sur La Première.

Donnez-nous vos solutions!

On attend vos réactions :

  • Par téléphone : au 02/737.37.07
  • Sur Facebook 
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK