A quoi servent les recadrages de Charles Michel ?

A quoi servent les recadrages de Charles Michel ?
A quoi servent les recadrages de Charles Michel ? - © ERIC LALMAND - BELGA

Le Vif/L’Express a fait le compte. Depuis octobre 2014, la presse francophone a eu 21 fois l’occasion d’évoquer un " recadrage de Charles Michel ". Recadrage de son porte-parole après des menaces envers une équipe de journalistes, recadrage envers Jacqueline Galant, alors ministre de la Mobilité, qui " ne serait pas restée maître de sa communication ". Recadrage aussi de Marie-Christine Marghem, ministre de l’Energie, accusée d’avoir caché des informations au parlement. Il y a également les nombreux recadrages de Theo Francken, N-VA, pour tweets inappropriés, pour avoir jeté de l’huile sur le feu autour de la crise catalane et sur les expulsions de Soudanais.

La liste est longue d’au moins 21 recadrages au total. Que signifie cette orgie de communication politique ? Qu’est-ce que cela dit du rôle du Premier ministre, de sa méthode et de son autorité ?

Bertrand Henne reçoit autour de la table de "Débats Première", ce jeudi 31 mai dès 12h30, Nicolas De Decker, journaliste au Vif et Ivan De Vadder, journaliste politique à la VRT.

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK