A Kapellen, le cours d'éducation sexuelle aux réfugiés

A Kapellen, le cours d'éducation sexuelle aux réfugiés
5 images
A Kapellen, le cours d'éducation sexuelle aux réfugiés - © Tous droits réservés

"Relations et santé sexuelle": la brochure de Fedasil aborde par le menu le cours d'éducation aux relations hommes-femmes tel qu'il est déjà donné à Kapellen. "Relations hommes-femmes", mais aussi, y lit-on, "relations hommes-hommes", et "relations femmes-femmes", car la page 22 est explicite sur la législation belge: deux personnes de même sexe peuvent en Belgique avoir une relation, se marier, et avoir des enfants par adoption ou insémination. 

La rencontre

Mais reprenons par le début: première approche, comment saluer les gens en Belgique? Dans le cadre de relations professionnelles ou administratives, le message est clair: une poignée de mains suffit. 

Mais lorsqu'on rencontre des gens, en Belgique, dans un autre contexte, parfois on s'embrasse, parfois on se donne la main. Il arrive que deux hommes s'embrassent à titre amical. Voici le dessin illustratif que Fedasil présente aux réfugiés de Kapellen.

Conseil aux demandeurs d'asile, lorsqu'ils rencontrent des personnes: "Établir un contact visuel, se tenir à distance (environ 1 mètre). Si vous parlez avec des femmes que vous ne connaissez pas, pas de souci, à condition de ne pas les apostropher". Enfin, "parler avec des femmes équivaut à parler avec des hommes", dit la brochure. 

Dans les transports en commun, "parlez doucement". "Certains Belges n'aiment pas parler avec des gens qu'ils ne connaissent pas". 

Les relations

"Comment les gens flirtent-ils dans votre pays? Comment les gens rencontrent un(e) partenaire dans votre pays?" Au départ de cette discussion, le cours décrit la manière dont cela se fait en Belgique : "Chacun peut choisir lui-même son/sa partenaire, qu'il peut rencontrer par l'intermédiaire d'amis, lors d'une fête, au travail, à l'école, à l'université, au club de sport, ou via internet."

Mais comment flirter en Belgique? "Il n'y a pas de règles fixes", dit la brochure, qui définit en néerlandais, quelques règles de base, accompagnées de petits dessins.

Les couples en Belgique? 12% de cohabitants, 48% de couples mariés (à l'église ou de façon civile). Qu'on se le dise : il y a 50% de divorces.

Interdit en Belgique

S'ensuit un paragraphe sur ce qui est répréhensible aux yeux du droit belge : les mariages forcés, même s'ils ont lieu à l'étranger, peuvent être punis d'une peine de prison de 2 ans et de 2500 euros d'amende. Le mariage peut être annulé.

Les mariages avec un(e) mineur(e), la polygamie et l'excision chez les femmes sont également interdites, précise le document.

Habillement

Encore une information à l'égard des demandeurs d'asile, en Belgique, "chacun choisit sa tenue vestimentaire". Mais surtout, une petite équation façon mathématique explique que "s'habiller de façon sexy n'égale pas vouloir des relations sexuelles".

Siffler les femmes n'est pas nécessairement payant: "Certaines femmes trouvent ça amusant, d'autres non; dans le centre d'accueil, ne sifflez pas les femmes svp". 

S'ensuivent encore un chapitre sur la prostitution (elle n'est pas interdite en Belgique, et "les clients doivent respecter les prostituées") et un autre sur le respect de la femme. 

Non, c'est non

L'image ci-dessus aborde les relations non-consenties. La brochure de Fedasil explique que la violence sexuelle est punissable, et que les relations forcées sont assimilées à un viol, même dans le cadre d'une relation de couple. La police pratique "une tolérance zéro" en matière de violence entre partenaires, de même, "les parents ne peuvent pas frapper leurs enfants". 

Enfin, le document se termine par un chapitre sur la santé sexuelle, qui aborde l'usage du préservatif, la contraception (moyens efficaces et inefficaces), le Sida et ses moyens de transmission, et enfin les MST comme l'herpès (accompagné de photos explicites d'organes sexuels infectés).

"Des questions? Merci pour votre attention". C'était le cours d'éducation sexuelle et relationnelle tel qu'il est donné aux demandeurs d'asile en cours de procédure, à Kapellen. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK