A. Flahaut: l'électeur décidera si on peut gouverner sans les socialistes

André Flahaut, président de la Chambre
André Flahaut, président de la Chambre - © Archive RTBF

A Bart De Wever qui annonce qu'il veut bien participer à un gouvernement socio-économique, mais sans les socialistes, le président de la Chambre André Flahaut demande que l'on tienne compte de la réalité arithmétique qu'il y aura au parlement après les élections de 2014.

Alors que la Chambre rentre officiellement ce mardi, le président socialiste de cette assemblée André Flahaut commente "l’émotion" qui s’est manifestée ces derniers jours autour des indemnités de départs des parlementaires : depuis le mois de juin, les 9 assemblées du pays menaient une réflexion sur ce thème. "Si quelqu’un part, sur base volontaire, pour aller vers un autre emploi, il perd cette indemnité ; il est évident que l’on doit laisser une appréciation pour les cas de force majeure, les questions de santé par exemple. C’est le bon sens qui préside à cette décision" explique-t-il au micro de Bertrand Henne.

"Il est également prévu par la déclaration gouvernementale que, en plus de la révision du système des pensions pour les parlementaires, les diminutions d’indemnités mensuelles et également les diminutions de fonctions spéciales (comme président d’assemblée) , ou encore les indemnités attachées à ces fonctions ; tout cela est fait. Il faut poursuivre, c’est la déclaration gouvernementale qui le prévoit, pour revoir la période d’indemnités de sortie lorsque les élections auront eu lieu et ce sont des choses qui se font pour l’après législature 2014-2019 parce qu’on ne change pas les règles en cours de partie" indique encore André Flahaut.

TVA sur l'électricité

Le ministre de l’Economie Johan Vande Lanotte souhaite diminuer le taux de TVA sur l’électricité. Est-ce une mesure de gauche ? "La TVA est un impôt indirect, qui touche indifféremment tous les citoyens. Il est moins juste que l’impôt direct. Il est évident que, quand l’on prend des décisions de ce type, l’on vise à accommoder cela d’une série d’éléments de correction pour éviter cet effet d’injustice sociale que l’on pourrait avoir" estime André Flahaut.

Bart De Wever veut bien gouverner lors de la prochaine législature, mais sans les socialistes, a-t-il dit ce week-end. "Ce sont les électeurs qui décideront s’il est possible de faire un gouvernement sans les  socialistes. Ou s’il est impossible de faire un gouvernement sans les socialistes. Après les élections il faut tenir compte de la réalité arithmétique dans la Chambre. La dernière fois, on a été amené à négocier pendant un certain nombre de semaines avec la N-VA. Puis cela n’a pas été possible parce que ce parti ne souhaitait pas participer à un gouvernement. A chaque après-élection sa nouvelle réalité" conclut André Flahaut.

A.L. avec B. Henne

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK