A 26 ans, Conner Rousseau est le nouveau président des socialistes flamands: que va-t-il changer?

Une ascension fulgurante. En mai dernier, Conner Rousseau est élu pour la première fois député flamand. Il était tête de liste du SP.A en Flandre orientale. Et aujourd'hui, 5 mois plus tard, à 26 ans, il devient président du SP.A.

Il veut changer l'image du parti

Conner Rousseau ne veut pas tout révolutionner. Il ne veut pas vraiment changer la ligne du parti. Il incarne plutôt une continuité. Conner Rousseau, juriste de formation, travaillait avec John Crombez, le président sortant, comme conseiller à la communication. Mais aujourd'hui, le SP.A n'a jamais été aussi bas électoralement. Aux dernières élections, il s'est retrouvé sous la barre des 10%.

Il est désormais le 6ème parti flamand. Et pourtant, lors des élections de 2003 et de 2004, le SP.A tournait autour des 25% avec ce que l'on appelait sa "dream team" incarnée par Steve Stevaert, Johan Vande Lanotte, Frank Vandenbroucke et Patrick Janssens.

Conner Rousseau veut aujourd'hui insuffler un vent nouveau, dépoussiérer le parti et aller reconquérir des voix dans ce qui était ses bastions, les grandes villes. En deux législatures, les socialistes flamands ont perdu Anvers, Gand, Hasselt, Bruges et Ostende. Il ne dirige désormais plus que Louvain.

Dans la lignée de Stevaert et Janssens

Si, au PS, pour devenir président, il faut être une personnalité de poids, avoir une histoire, de l'expérience au plus haut niveau et surtout une stature pour incarner le parti, c'est très différent au SP.A. Lorsque Karel Van Miert est devenu président en 78, il était jeune et pas très connu. Steve Stevaert, ancien patron de café, avait aussi un parcours atypique. Même chose pour Patrick Janssens. Il venait du monde de la pub, ne faisait pas de politique active mais il est devenu président en 1999, à la surprise de tous. Et cela a fonctionné. Conner Rousseau entre dans cette lignée, dans cette logique, assez inimaginable au PS. Comme Patrick Janssens, Conner Rousseau s'habille décontracté, pas de costume-cravate et ne connaît pas les autres présidents de parti, ni les personnalités politiques francophones notamment. Mais, en Flandre, ça peut marcher. Même si le contexte politique a bien changé à gauche. Groen est devenu plus important électoralement que les socialistes flamands et le SP.A sent dans son dos le souffle du PTB qui grimpe aussi au nord du pays. En attendant, élu président à 26 ans, Conner Rousseau devient dans l'histoire du pays le plus jeune à occuper cette fonction dans un grand parti.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK