86 millions sur cinq ans dans le port de Bruxelles

La Région bruxelloise soutient le Port pour l'acquisition d'un terrain de 6,5 hectares pour créer une plate-forme d'embarquement de voitures d'occasion pour le port d'Anvers.
La Région bruxelloise soutient le Port pour l'acquisition d'un terrain de 6,5 hectares pour créer une plate-forme d'embarquement de voitures d'occasion pour le port d'Anvers. - © Google Map

Les autorités régionales bruxelloises et portuaires de la capitale ont signé mardi le contrat de gestion qui les lie pour les cinq prochaines années. Les principaux investissements iront au développement d'infrastructures logistiques et de distribution urbaines.

Au-delà des missions d'entretien de la voie d'eau (dragage, gestion des quais, des écluses et des ponts mobiles), le contrat prévoit de développer le centre TIR. Outre la construction d'un entrepôt de nouvelle génération à côté du centre, le port y aménagera une zone de plus de 30 000 m2 pour des entreprises urbaines d'ici 2017. Il devrait générer 600 emplois.

Autre dossier-phare: le lancement, d'ici 2015, avec le soutien de l'Union européenne, d'un projet pilote de centre de distribution urbaine qui mettra des véhicules électriques ou non polluants à la disposition des clients du Centre TIR où il sera implanté. On lancera également un projet-pilote de création de centre de transbordement multi-usage au sud de la Région.

La Région bruxelloise soutient par ailleurs le Port pour l'acquisition d'un terrain de 6,5 hectares pour créer une plate-forme d'embarquement de voitures d'occasion pour le port d'Anvers.

Le Port finalisera aussi la terminal de passagers d'ici 2015, à Neder-over-Heembeek, sur la berge gauche de l'avant-port, à hauteur des pavillons Meudon.

Selon la ministre Grouwels, le Port de Bruxelles bénéficiera d'une dotation régionale annuelle de près de 15 millions d'euros.

La Région de Bruxelles-Capitale s'engagera à tout mettre en œuvre pour que le Port puisse acquérir les 54,5 ha de terrains supplémentaires sur le site de Schaerbeek-Formation afin d'y créer un pôle économico-logistique trimodal (eau-rail-route).


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK