77 jours sans gouvernement flamand: on accélère le processus?

Gouvernement flamand: on prend les mêmes et on recommence?
Gouvernement flamand: on prend les mêmes et on recommence? - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Ce lundi verra-t-il enfin une accélération dans la formation d’un gouvernement en Flandre ? Très attendus, deux bureaux de partis sont annoncés à l’Open Vld (à 10h30) et au CD&V (à 11 heures). Des bureaux qui pourraient donner le signal d’un vrai début de négociations avec la N-VA du formateur Bart De Wever. Sauf que chacun préfère encore pour le moment jouer la carte de la discrétion.

77 jours depuis les élections du 26 mai. Et le silence est encore plus pesant que ces jours derniers, plus personne ne parle pour donner toutes ses chances aux pourparlers à venir. Alors que du côté de Bart De Wever, on semble en revenir à l’idée de tout simplement reconduire la majorité sortante, la "Suédoise" : N-VA, CD&V et Open Vld. Sont laissés de côté Groen, le sp.a et l’extrême-droite Vlaams Belang. Mais sans que cet abandon ait été notifié officiellement.

Bureaux de partis convoqués

CD&V et Open Vld ont donc convoqué pour ce lundi des bureaux de partis mais motus. Côté menu, on nous explique qu’on y parlera "actualité", sans plus. Que les présidents Wouter Beke et Gwendollyn Rutten vont faire rapport à leurs troupes. Pas question officiellement de parler de vote de participation à un gouvernement. Mais on va bien débattre d’une note programmatique soumise par Bart De Wever. Et côté CD & V cela coincerait sur certains points : budget, enseignement, mais surtout citoyenneté et migrations où la N-VA aimerait durcir le ton, pour pouvoir faire face à l’opposition future d’un Vlaams Belang. Le CD&V hésite. Alors feu vert ou pas des libéraux ou des chrétiens pour de vraies négociations : début de réponse dans les prochaines heures.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK