"60 000 jobs en plus et seulement 0,4% de perte de salaire net d'ici 2019"

Kris Peeters a commandé à la Banque nationale une étude sur l'impact du saut d'index, sur la diminution des cotisations patronales, la déduction plus élevée des frais professionnels et le bonus-emploi pour les bas salaires. Il en ressort que le PIB augmenterait de 1% et les exportations de 0,8% d'ici 2019, selon le ministre. Malgré les 2% de perte de salaire causés par le saut d'index, la perte finale de salaire sera moins importante.

"Le salaire net des Belges ne diminuera au maximum que de 0,4% d'ici 2019", conclut Kris Peeters. "Et les effets positifs d'une série de mesure ne sont pas encore comptabilisés, comme les efforts issus de l'enveloppe bien-être et autres corrections sociales." Il y a en outre l'impact sur l'embauche. La Banque nationale l'estime à 59 000 emplois: 33 000 via le saut d'index, 19 000 en abaissant les cotisations patronales, 5900 via les frais professionnels et 800 via le bonus-emploi. "Mais c'est un modèle macro-économique. La concertation sociale est absolument nécessaire" pour pouvoir concrétiser cela en emplois réels, souligne encore Kris Peeters.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK