Les mesures de confinement en Belgique ont déjà permis d'éviter plus de 500 morts du coronavirus, selon une étude britannique

560 décès ont pu être évités grâce aux mesures de confinement en Belgique selon une étude britannique
2 images
560 décès ont pu être évités grâce aux mesures de confinement en Belgique selon une étude britannique - © Tous droits réservés

Alors que le nombre de décès liés au coronavirus dépasse les 500, ce chiffre aurait pu être plus grave. L'université londonienne Imperial College vient de publier une étude qui compare les mesures prises contre le coronavirus dans 11 pays européens.

Selon cette analyse, 560 décès ont pu être évités dans notre pays à la date du 31 mars grâce aux mesures de confinement. Attention, cependant, il s'agit d'estimations et la situation évolue d'heures en heures, le nombre de vies sauvées en Belgique mentionné dans ce modèle pourrait osciller entre 160 et 1500.

 

Ce modèle d'Imperial College (UK) estime également que 3,7 % de la population belge serait infectée par le coronavirus à la date du 28 mars, contre 9,8 % en Italie et 15 % en Espagne. La Norvège et l'Allemagne semblent avoir le mieux pu limiter les dégâts avec respectivement 0,41 % et 0,72 %. 

L'étude montre également le calendrier des mesures prises pour les 11 pays analysés. On constate ainsi que l'Italie et l'Espagne ont encouragé la distanciation sociale le 9 mars. La Suisse a été le premier pays étudié à imposer des mesures de quarantaine. Les autres mesures concernent l'interdiction d'événements publics, la fermeture d'école et la mise en place d'un lockdown. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK