50% de risques pour que la cuve de Tihange 2 présente aussi des fissures

Willy De Roovere va même plus loin en avançant que ces fissures pourraient se retrouver dans 350 autres centrales nucléaires.

Depuis jeudi après-midi, le réacteur numéro deux de la centrale de Tihange est à l'arrêt pour cause de gros entretien. A cette occasion, un contrôle de la cuve du réacteur est prévu. Elle a été fabriquée à la même époque et dans la même usine que celle qui présente des fissures à Doel.

A Huy, Eric Dagonnier à interrogé le bourgmestre Alexis Housiaux qui s'attend à la présence de fissures dans la cuve du réacteur de Tihange 2, mais en précisant que les résultats du contrôle de la cuve ne sont pas attendus avant septembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK