400 fêtards, pas de distance sociale et pas de masque : un mini-festival en province d'Anvers suscite l'indignation des internautes

Dimanche après-midi, dans la province d’Anvers, un événement a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. La scène se passe lors d’un mini-festival organisé par le Labyrinth Club à Park Fort Liezele (Puurs-Sint-Amands). Près de 400 fêtards s’y sont retrouvés pour écouter de la musique. 400, c’est le nombre maximal de personnes autorisées depuis ce 1er juillet à se rassembler en extérieur. A condition que les règles de sécurité sanitaires soient respectées. Sauf qu’ici, personne ne portait de masque et les festivaliers ont fini par danser sans aucun respect des mesures de distanciation sociale. 

Ce n'était absolument pas l'objectif de départ


Cela devait être "le premier événement post corona en Belgique, avec l’autorisation de la commune", explique le bourgmestre de la commune, Koen Van den Heuvel (CD&V) à nos confrères de la VRT. Selon lui, les organisateurs avaient initialement présenté un projet tout à fait respectueux de normes sanitaires : "C'était un événement avec moins de 400 personnes en plein air, sur une grande surface. Ils ont vérifié la température des invités à l'entrée, du gel pour les mains était disponible partout et les directions étaient indiquées."


►►► A lire aussi: Notre dossier sur le coronavirus


Mais une fois le festival entamé, les forces de l’ordre, pas suffisamment nombreuses, ont très vite été dépassées : "À un moment donné, les fêtards ont quitté leurs tables et ont commencé à danser très près les uns des autres sur scène”, explique le bourgmestre. "Ce n'était absolument pas l’objectif de départ. Ce festival était un test. Nous voulons donner une chance aux organisateurs d'événements, mais de cette façon, ils se tirent eux-mêmes un balle dans le pied. Ce n'est pas quelque chose à répéter”, poursuit-il. Une deuxième édition du festival était prévue début août mais la commune ne compte pas autoriser à nouveau cet événement.

A Nice aussi, un concert a eu lieu sur la promenade des anglais, sans respect des distanciations et sans masque (JT du 12/07/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK