23 personnes arrêtées à Feluy passeront devant le juge d'instruction

Les 23 personnes arrêtées à Feluy passeront devant le juge d'instruction
Les 23 personnes arrêtées à Feluy passeront devant le juge d'instruction - © Tous droits réservés

Au cours d'une conférence de presse, le parquet de Charleroi, par la voix du procureur du Roi, Vincent Fiasse, a fait état de 25 arrestations judiciaires au cours des violences survenues cette nuit à Feluy. Deux personnes ont depuis été relaxées. Parmi les interpellés, un seul individu est déjà connu de la justice.

Sept hommes et une femme âgés de 19 à 30 ans sont soupçonnées de rébellion armée. "Dans leurs véhicules, les forces de l'ordre ont découvert des pneus, des bûches et des jerrycans d'essence qui laissent croire qu'ils sont impliqués dans les incendies survenus sur place."

Par ailleurs, 14 personnes sont accusées de vol avec violence en groupe sur un camion. A savoir le pillage d'un camion roumain transportant des vêtements. Il s'agit de 13 hommes majeurs et d'une jeune fille mineure. Que s'est-il passé? "Ils étaient deux dans le camion et ils ont clairement été menacés, pris à parti par des personnes venues cagoulées, leur montrer qu'ils voulaient s'en prendre à eux. Ils ont ensuite dévalisé le camion."

Enfin, une dernière personne, la seule déjà connue de la Justice, a été arrêtée pour le port illégal d'un pied-de-biche.

L’enquête est en cours avec l’appui de plusieurs zones de police. L’ensemble des personnes seront déférées devant un juge d’instruction. "Il s'agit de faits graves commis dans un climat d'insurrection. Le parquet fera preuve de fermeté en requérant un mandat d'arrêt contre les suspects impliqués. On ne doit pas tergiverser", a conclu Vincent Fiasse.

Réactions au sujet de la violence des actions (JT 13h)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK