1er mai: Groen veut un plan contre le stress au travail en Flandre

Meyrem Almaci: "Les économies à réaliser menacent de faire grimper le stress et les cas de burn-out liés au travail".
Meyrem Almaci: "Les économies à réaliser menacent de faire grimper le stress et les cas de burn-out liés au travail". - © JONAS ROOSENS - BELGA

Les écologistes flamands, dans l'opposition en Flandre, plaident pour l'élaboration d'un plan d'actions pour prévenir le stress et les cas de burn-out liés au travail. Selon la présidente de Groen Meyrem Almaci, "en Belgique, près de deux travailleurs sur trois (64%) ont souffert de stress sur leur lieu de travail en 2014, contre 54% en 2010. Et jusqu'à 20% des travailleurs subiront un burn-out au cours de leur carrière". Les Verts flamands demandent donc des mesures fortes afin de maintenir l'enthousiasme des travailleurs.

"Les économies à réaliser menacent de faire grimper le stress et les cas de burn-out liés au travail", estime Meyrem Almaci. La présidente de Groen regrette que le ministre flamand de l'Emploi Philippe Muyters (N-VA) ait supprimé l'indice sur les facultés de travail (Work Ability Index, WAI), "alors que cet instrument est utilisé avec succès depuis des années en Finlande, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Autriche", précise-t-elle. Cet indice évalue le rapport des travailleurs entre leurs caractéristiques personnelles (état de santé individuel, ressources personnelles, efficacité, intention de rester, connaissance et capacités) et les exigences liées au travail (charge psychosociale, charge de travail physique, sécurité du travail, exigences de la fonction) auxquelles ils doivent faire face.

La Belgique se situe en tête du classement en matière d'absence de longue durée

Les résultats permettent notamment de prévoir l'absentéisme, l'absence de longue durée ou le départ anticipé à la retraite. La Belgique se situe en tête du classement de l'eurobaromètre en matière d'absence de longue durée des travailleurs. "Nous devons travailler plus longtemps, mais cela signifie que nous devons également vouloir et pouvoir le faire. C'est pourquoi Groen veut redonner l'envie aux gens d'aller travailler", conclut-elle.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK