1771, le numéro à composer si vous êtes sans nouvelles d’un proche ou si vous avez besoin de soutien psychologique

Suite aux intempéries historiques qui ont frappé la Belgique, les opérations de sauvetage se poursuivent toute la journée. Des forces étrangères sont également déployées dans le pays.

"On a reçu de l’aide de pas mal de pays étrangers et on peut vraiment les en remercier. On a eu des équipes de secouristes venus de France, des Pays-Bas, du Luxembourg, d’Allemagne, d’Italie, d’Autriche, de Slovaquie, et j’ai peur d’en oublier. Il y a vraiment eu une solidarité internationale qui s’est mise en place pour venir en aide aux Belges coincés par ces intempéries", se félicite Antoine Iseux, porte-parole du centre de crise.

Toute cette aide est fort précieuse face à ces inondations sans précédent

D’après lui, les forces étrangères étaient déployées par centaine. Sans compter qu’il s’agit aussi "de beaucoup de matériel spécialisé, des hélicoptères, des bateaux de secours, des plongeurs, des véhicules tout-terrain, etc. Toute cette aide est fort précieuse face à ces inondations sans précédent".

Mais la solidarité n’est pas venue que de l’étranger. Les zones de secours belges se sont également entraidées. "On a eu des pompiers d’Anvers ou de Bruxelles qui sont venus aider les sinistrés dans les zones les plus touchées. Il y a eu une grande solidarité venant des zones de secours, qu’elles soient belges ou étrangères."

Que faire lorsqu’on n’a pas de nouvelles ?

Le porte-parole du centre de crise donne également quelques conseils aux personnes sans nouvelles de leurs proches. "Une des problématiques, quand il y a de grandes inondations, c’est que le réseau électrique vient à dysfonctionner et le réseau télécoms aussi."

De nombreuses personnes peinent donc toujours à joindre leurs proches. Mais "avec la normalisation de la situation, on va pouvoir s’assurer que toutes les personnes avec lesquelles on n’a pas de contact se portent bien."


►►► A lire aussi : Direct / Inondations en Belgique : premier bilan au lendemain des intempéries, 12 morts et 5 personnes portées disparues (DIRECT)


Concrètement, que faire alors si on cherche des proches ? "Peut-être qu’hier vous n’avez pas réussi à joindre un proche parce qu’il y avait des perturbations. Mais n’hésitez pas à réessayer aujourd’hui, que ça soit via le téléphone fixe, le téléphone mobile ou les réseaux sociaux", insiste Antoine Iseux.

Le 1771

Si vous êtes cependant vous êtes vraiment dans l’impossibilité de joindre une personne, "vous pouvez aussi appeler le 1771. Il y a des opérateurs de la Croix-Rouge qui sont à disposition pour prendre des informations et voir comment ils peuvent vous aider. Ces opérateurs sont là également pour vous apporter un soutien si vous avez été choqué par ces événements. Et pour pouvoir partager votre vécu de la catastrophe."

A côté des opérateurs Croix-Rouge, au 1771, "il y a également d’autres opérateurs qui peuvent vous conseiller sur comment régler tout ce qui concerne les dégâts, les assurances, etc."


►►► A lire aussi : Inondations aux Pays-Bas : des milliers d’évacuations avant une crue historique de la Meuse


"Les autorités locales vont continuer à communiquer activement vers les citoyens, puisque les situations sont diverses d’une zone à l’autre. Au niveau national, on va également communiquer de manière générale sur la gestion de crise, sur les recommandations qui s’appliquent à tous. La ministre de l’intérieur a également prévu un point presse cet après-midi."

Inondations: Matin Première du 16/07/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK