Vol d'Auschwitz: l'ex-néonazi va être extradé vers la Pologne

"Le tribunal de Stockholm a décidé qu'il devait être extradé vers la Pologne", a déclaré à l'AFP la procureur suédoise Agnetha Hilding Qvarnström.

"Il dispose de trois semaines pour faire appel. Si la décision devient définitive, les autorités polonaises devront venir le chercher dans les dix jours", a-t-elle expliqué.

Le suspect de 34 ans, arrêté le 11 février dans la capitale suédoise, est poursuivi en Pologne pour "incitation au vol" de l'inscription allemande, dont le vol en décembre avait suscité l'émoi.

Son avocat a immédiatement annoncé son intention de faire appel.

"C'est en tout cas ce que je vais recommander (à mon client)", a déclaré Me Björn Sandin, cité par l'agence suédoise TT.

L'inscription nazie avait été retrouvée quelques jours après son vol et cinq personnes avaient été arrêtées, l'enquête menant ensuite à Anders Högström, contre qui la Pologne a émis un mandat d'arrêt européen début février.

Anders Högström a fondé et dirigé entre 1994 et 1999 le Front national-socialiste, un parti néonazi suédois depuis disparu, avant de prendre ses distances avec le néonazisme, au point d'être vu comme un repenti modèle.

Lors de sa présentation à un juge au lendemain de son arrestation, il avait rejeté les accusations portées contre lui.

L'ex-néonazi avait néanmoins, dans des déclarations contradictoires à la presse suédoise avant son arrestation, reconnu être impliqué mais affirmé avoir aidé les enquêteurs à résoudre l'affaire.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK