Tremblement de terre de magnitude 5,4 autour de Montélimar: 4 blessés dont un grave

Un "fort" séisme de magnitude 5,4 s'est produit lundi peu avant midi près de Montélimar (Drôme), a indiqué dans un communiqué le Bureau central sismologique Français (BCSF) de Strasbourg.

Ce séisme a son épicentre juste au sud de Montélimar, selon le BCSF. La secousse a été ressentie dans une vaste zone du sud de la France, dans la Drôme, en Ardèche, à Lyon au nord et jusqu'à Montpellier au sud notamment, selon un journaliste de l'AFP.

"Quatre personnes ont été blessées", a-t-on appris auprès des préfectures de Drôme et d'Ardèche. A Montélimar, une personne a été grièvement blessée, après la chute d'un échaffaudage. "Elle a été transportée en urgence absolue à l'hôpital", a indiqué la préfecture de la Drôme.

"J'ai senti mes jambes trembler, j'avais l'impression que j'allais tomber, les jambes en coton, je me suis assise et j'ai compris qu'il y avait eu un tremblement de terre", a témoigné auprès de l'AFP Nathalie Lefèvre, habitante de Vallon Pont d'Arc, dans l'Ardèche.

"J'étais appuyé contre le four de la boulangerie de ma mère quand je l'ai senti trembler. Le vaisselier d'une cliente a bougé et toute sa vaisselle a été cassée", a aussi expliqué Victoria Brielle, une habitante de Privas.

"Le chien a aboyé avant la secousse", a par ailleurs témoigné auprès de l'AFP Didier Lévy, qui habite un château du XVe siècle à Lamotte-du-Rhône (Vaucluse). "C'est la première fois que je vis ça, j'ai ressenti la secousse alors que nos murs font un mètre d'épaisseur", a-t-il ajouté. Plusieurs minutes après la secousse, "les lustres bougeaient toujours", a-t-il dit.

Après la secousse, les pompiers du Vaucluse ont reçu "une cinquantaine d'appels principalement de communes situées au nord du département, notamment Bollène et Valréas", a indiqué un porte-parole à l'AFP.

A , aucun dégât ni blessé n'était en revanche recensé dans ce département. "Les particuliers ont appelé pour nous dire qu'ils venaient de ressentir une secousse, sans pour autant que cela nécessite une intervention de notre part", a précisé le Sdis.

Par mesure de sécurité, trois réacteurs à l'arrêt

Suite à ces événements, EDF a décidé lundi de suspendre la production de trois des réacteurs de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, en Ardèche, indique France Info. D'après le fournisseur d'électricité, aucune incidence n'est à craindre, ni sur la production d'électricité ni sur la sûreté des installations des centrales du Tricastin et de Cruas. Cette dernière va être arrêtée pendant trois heures dans la soirée, le temps de vérifier que tout est en ordre. "C'est la procédure obligatoire", a précisé la préfète de l'Ardèche. 

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK