Publifin/Nethys: menace sur la campagne

Philippe Walkowiak
Philippe Walkowiak - © RTBF

Au printemps 2017, les élus wallons se faisaient fort de mettre de l’ordre dans la galaxie Publifin, de mettre au pas Stéphane Moreau et les siens. Près d’un an plus tard, la situation n’a guère évolué et d’aucun, notamment au Parti Socialiste, craigne que cela ne vienne polluer gravement la campagne électorale des communales. Même à Liège, on semble avoir saisi l’urgence de régler définitivement le problème.

Ethique

En janvier 2017, Elio Di Rupo souhaitait que Stéphane Moreau choisisse entre la présidence de Nethys et le mayorat de Ans. En octobre dernier, il rappelait encore son souhait de voir le Ansois quitter l’entreprise, comme son homologue du MR.

A la même époque, Willy Demeyer défendait toujours la présence de Stéphane Moreau.

Le petit monde politique liégeois a longtemps fait bloc autour de Nethys, au nom de la défense de l’emploi, au nom de la stabilité de l’entreprise qui apparaissent de plus en plus comme de véritables faux fuyants.

Stéphane Moreau reste en place autant parce que son statut est légalement très bien verrouillé et parce que jusqu’ici, il garde la confiance du PS liégeois.

… de campagne

PS mais aussi MR et cdH pensaient avoir tourné la page Publifin-Nethys. Plus collant que le sparadrap du capitaine Haddock, le dossier pourrait plomber leurs prochaines campagnes électorales où la " bonne gouvernance " sera un thème majeur.

Il y a eu l’affaire Mottard, le cumul (tout à fait légal) du MR Fabian Culot allumé en contre-feu. Publifin se réinvite à l’agenda et irrite au plus haut point au PS… non-liégeois, comme le chef de groupe Pierre-Yves Dermagne.

L’incendie semble repartir ; il faut le circonscrire au plus vite avant qu’il n’enflamme la campagne. La ministre Debue est impuissante. La solution est à Liège. C’est au PS liégeois de décider (ou pas) d’écarter un  de ses ex-mandataires, ayant quitté le PS juste avant son exclusion.

Le remplacement de Stéphane Moreau et du management sera à l’ordre du jour du prochain C.A de Nethys, le 20 février. D’ici là, chacun aura à se positionner. Dans deux semaines, on devrait donc savoir si Stéphane Moreau plombera la campagne du PS… ou pas.

 

@PhWalkowiak

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK