"Négociations politiques : Jamais sans le PS?" et "Les risques du radicalisme islamiste"

drapeaux israéliens devant le musée juif de Bruxelles
2 images
drapeaux israéliens devant le musée juif de Bruxelles - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Deux débats au programme de notre "Mise au Point" ce dimanche. Echanges sur la politique ainsi que sur le terrorisme, suite au drame survenu au musée juif de Bruxelles.

Pour réagir à l'émission cliquez ici.

11 :25 - REVU ET CORRIGE

Dès 11h25, retrouvez Baudouin Remy accompagné Pierre Kroll et d’une équipe de choc : Catherine Ernens ("L’Avenir"), Martine Dubuisson (" Le Soir " ") et François Desmet (Philosophe) Ils passeront l’actu de la semaine à la moulinette dans la bonne humeur et l’impertinence. Séquences " pas vu à la télé " au programme ainsi que les agités du bocal Alex Vizorek et son poisson Sigmund.

11 :50 - 1e DEBAT : " Négociations politiques : Jamais sans le PS ? "

Le PS a annoncé cette semaine le début des négociations pour former des gouvernements " progressistes " en Wallonie et à Bruxelles. Le MR est donc momentanément écarté des négociations. Le MR accuse " les coalisés " de menacer la stabilité du pays, de provoquer le blocage à Bruxelles. Est-on entré dans une logique confédéraliste ? La situation est-elle en conséquence plus compliquée encore au niveau fédéral ? Le PS a-t-il garanti sa participation au pouvoir partout ? Ce sera le premier thème du débat.

Nos invités sont:

  • André Flahaut, PS
  • Willy Borsus, MR
  • Bernard Clerfayt, FDF
  • Maxime Prévot, CDH
  • Marcel Cheron, Ecolo

12: 10: 2e DEBAT  " Les risques du radicalisme islamiste "

L’auteur présumé de la tuerie du musée juif de Bruxelles a été arrêté en France. Il avait participé au djihad en Syrie avant de revenir en Europe et puis en France. Ce que les autorités craignaient s’est donc réalisé : un islamiste radicalisé de retour de Syrie a commis un attentat. D’autres vont suivre prétendent certains observateurs. Quel est le risque réel ? A quoi a-t-on à faire ? Est-ce plus que de l’antisémitisme ?

Y-a-t-il eu dysfonctionnements ou lacunes dans la surveillance d’un homme suspecté comme dangereux ? Comment éviter d’autres attentats ? Quelle surveillance mettre en œuvre ? Comment améliorer la coopération entre pays européen ?

En Belgique il y a une septantaine de jeunes combattants qui sont revenus de Syrie, une cinquantaine devrait faire l’objet d’une surveillance intensive. Les moyens des services de police et de sûreté sont-ils suffisants ? Comment gérer les retours ou éviter les départs . Des initiatives de prévention contre la radicalisation violente ont déjà été prises chez nous, la Belgique a initié une prise de conscience internationale et des initiative en matière de lutte contre le radicalisme, mais notre pays a tout de même été ciblé par le drame du musée juif. Quels sont donc les risques du radicalisme islamistes ?

Pour y répondre Baudouin Remy et Rachel Crivellaro ont invité :

Joëlle Milquet, Ministre de l’Intérieur – CDh

Yvan Mayeur, Bourgmestre de Bruxelles et gestionnaire d’uns asbl de lutte contre la radicalisation violente

Denis Ducarme, député MR

Samuel Laurent auteur du livre " Al Quaida en France " au éditions du Seuil

Thomas Gergely, directeur de l’institut d’études du Judaisme – ULB

Mohamed Azaitraoui , conseiller islamique et aumonier dans les prisons

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK