Mostra, jour 6: l'énorme surprise de la compétition, "Three Billboards" de Martin McDonagh

Mostra, jour 6: l'énorme surprise de la compétition, "Three Billboards" de Martin McDonagh
Mostra, jour 6: l'énorme surprise de la compétition, "Three Billboards" de Martin McDonagh - © Tous droits réservés

Le scénariste et réalisateur anglais Martin McDonagh s’était fait remarquer il a quelques années avec une comédie noire, " In Bruges ", avec Colin Farrell. Aujourd’hui, il a conquis la critique internationale avec son nouveau film, " Three billboards outside Ebbing, Missouri ".

 Littéralement, le titre  signifie " 3 panneaux publicitaires à l’entrée de la ville d’Ebbing dans le Missouri ". Le film démarre comme ça : une femme, Mildred Hayes, dont la fille a été violée et assassinée plusieurs mois plus tôt décide de louer les 3 panneaux publicitaires en question pour y écrire en lettres géantes un message personnel pour le flic local et qui dit en substance : " Déjà sept mois que ma fille est morte, qu’est-ce que foutez, Shérif Willoughby ? "

Evidemment, cette inscription dérange, pas seulement la police locale, mais aussi la population d’Ebbing, qui se retrouve divisée. Une partie est du côté de Mildred, une autre est scandalisée parce qu’elle sait que le shérif Willoughby est atteint d’un cancer, et que c’est ignoble de jeter ainsi l’opprobre sur un homme malade… 

La saveur formidable du film réside dans le fait que Martin McDonagh surprend sans cesse le spectateur, parce qu’il détourne un genre, le polar, pour dresser le portrait d’un patelin de l’Amérique profonde avec un humour noir absolument dévastateur. " J’avais envie de créer un personnage féminin fort " m’a-t-il confié cet après-midi en interview, " et j’aime bien pervertir les genres : si l’intrigue se résumait à rechercher et capturer un violeur, quel intérêt ? J’avais envie d’autre chose… " Quant à son talent pour écrire des dialogues à la fois drôles et émouvants, il l’explique très modestement : " Je suis issu d’un milieu très modeste, comme les personnages de mon film, en fait. Je n’ai pas eu trop de mal à me mettre dans leur peau. Et pour capturer la culture américaine, j’ai été biberonné par le cinéma américain des seventies… "

Non seulement " Three Billboards " devrait se retrouver en très bonne place au palmarès samedi, mais il ne fait que commencer sa carrière. Il est prévu qu’il sorte en automne aux Etats-Unis, ce qui le placera à la bonne période pour la course aux Oscars. Et selon toute vraisemblance, il devrait concourir dans plusieurs catégories. Il y a d’abord la qualité des dialogues, et il y le talent exceptionnel des acteurs. Frances Mc Dormand, qui a remporté un Oscar il y a vingt ans avec le film " Fargo " devrait être sélectionnée grâce à " Three Billboards ", tout comme ses partenaires masculins Woody Harrelson et Sam Rockwell – qui trouve ici LE rôle de sa carrière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK