Mer du Nord, francophones admis ? – L'envers du décor dans 7 à la Une

La mer du nord et ses kilomètres de plages offrent des images de carte postale derrière lesquelles se cache une réalité nettement moins accueillante. Le littoral est un bastion du nationalisme flamand. Un électeur sur deux y a ainsi voté pour la NVA ou le Vlaams Belang lors des dernières élections. Comment expliquer cette flambée nationaliste ? Nous nous sommes rendus dans la plus grande ville côtière du pays : Ostende. Un port historiquement ouvert sur le monde où le ciel s’est aujourd’hui brusquement assombri.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK