Médiation royale: c'est le calme plat

RTBF
RTBF - © RTBF

Les présidents d'assemblée fédérale, chargés par le roi d'une mission de médiation devraient se réunir la semaine prochaine, mardi ou mercredi, avec les présidents de la N-VA Bart De Wever et du PS Elio Di Rupo.

Le président de la Chambre André Flahaut (PS) et son homologue au Sénat Danny Pieters (N-VA) ont fait savoir jeudi qu'ils allaient consacrer les prochains jours à examiner les positions manifestées par chacun des sept partis toujours pressentis pour négocier une réforme de l'Etat, le CD&V, le cdH, Ecolo, Groen! , le sp.a, la N-VA et le PS.

Ils reviendront sur ce qui a été exprimé sur l'ensemble de la période d'information et de préformation, en s'attardant sur les questions posant problème. Ils formuleront, à partir de cet exercice, une première synthèse et des propositions.

Les médiateurs prendront ensuite tous les contacts utiles pour obtenir les informations complémentaires susceptibles de favoriser un rapprochement des points de vue exprimés.

C'est dans ce cadre qu'ils devraient "probablement" se réunir la semaine prochaine, mardi ou mercredi, avec Bart De Wever et Elio Di Rupo, les présidents des deux partis vainqueurs des élections.

De son côté, le président du MR, Didier Reynders, qui organisait vendredi une conférence de presse en sa qualité de ministre des Finances, continuait de dire qu'il entretenait des contacts avec les partis flamands.

Il a également une nouvelle fois manifesté son étonnement de ne pas être mis au parfum du contenu des négociations par les autres formations politiques francophones, alors que les réformateurs constituent la première force politique à Bruxelles, et la deuxième en Communauté française.

La situation politique est suivie de près par les deux hommes forts du Mouvement Réformateur, Didier Reynders et Louis Michel, assure-t-on avenue de la Toison d'Or.

CD&V et sp.a démentent avoir eu des contacts avec Didier Reynders

Les chrétiens-démocrates flamands ont tenu vendredi à démentir l'existence de contacts avec le MR portant sur la négociation. "Je suppose bien que Reynders discute avec des ministres CD&V - ils se trouvent à la même table au gouvernement fédéral - mais il n'y a aucun contact sur la formation du gouvernement avec Wouter Beke depuis les élections ou depuis que ce dernier est devenu président du CD&V", a tenu à réagir vendredi le porte-parole du CD&V, Luk Vanmaercke.

"Il n'y a pas eu de contacts entre nous et Didier Reynders au sujet de la formation du gouvernement", a  de son côté affirmé formellement vendredi le porte-parole de la présidente du sp.a Caroline Gennez.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK