Malines et le Standard se neutralisent

RTBF
RTBF - © RTBF

Malines et le Standard se sont neutralisés, 0-0. Une rencontre sans but donc mais avec beaucoup d'énervements et de tensions, notamment suite à l'exclusion de Ricardo Rocha. Le Standard pointe à la 9ème place et est toujours en dehors des play-offs 1.

Le Standard aligne une énième défense inédite suite à labsence (en dernière minute) de Marcos Camozzato. Mangala prend sa place au back droit, Sarr et Rocha occupent laxe et Daerden est déjà titulaire au back gauche.

Malines fait un beau début de rencontre et se procure plusieurs occasions dangereuses. A la 20ème, cest pourtant De Camargo qui hérite de la plus belle possibilité mais sa frappe trouve le montant, à la grande joie de Biebauw. Malines reste malgré tout dominateur. Nong, Mununga et Iddi jouent très vite et gênent considérablement la défense rouche. A la 30ème Koen Persoons est tout proche de louverture du score mais son lob frôle le piquet de Bolat. La fin de première période est moins emballante, les deux équipes se neutralisent.

Mais Dans le temps additionnel, Rocha intervient, les deux pieds en avant, sur Iddi. Le défenseur du Standard était déjà averti et reçoit logiquement une deuxième jaune. Le Standard est à dix pour terminer la rencontre. Si la faute et le carton jaune sont indiscutables, larbitre de la rencontre (Mr Gumienny) aurait pu revenir sur une faute au profit du Standard, il a préféré laisser le jeu se poursuivre.

Au retour des vestiaires, le Standard ne se réconcilie pas avec lhomme en noir. Mbokani est bousculé dans le rectangle et ne peut poursuivre son action. Serge Gumienny hésite mais ne donne pas le penalty.

Le match ne fait que senvenimer. De Camargo intervient durement sur Biset. Lattaquant du Standard se frite ensuite avec Rossini et lui envoie une claque au visage. Larbitre na rien vu, personne nest averti.

Après lénervement, place au calme. Lexemple vient des bancs avec quelques gestes très fair-play de Bölöni ou Jovanovic (qui a cédé sa place à Marcos).

Malines se crée encore quelques occasions mais ne peut marquer. A cinq minutes du terme, Biebauw sauve même son équipe sur une tête de Mbokani. Larrêt est exceptionnel et valait, à lui tout seul, le détour Derrière les Casernes. Ivens aura la dernière possibilité du match avec une tête décroisée qui passe à quelques centimètres de léquerre. 0-0 score final.

J.Helguers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK