Les incendies au Canada relancent le débat sur le climat et le tout-pétrole

Les incendies au Canada relancent le débat sur le tout-pétrole et le climat
Les incendies au Canada relancent le débat sur le tout-pétrole et le climat - © Tous droits réservés

Rien ne semble arrêter les incendies qui ravagent la région de Fort McMurray au Canada. Les évacuations se poursuivent. Les flammes menacent d'importantes installations pétrolières. Les Canadiens font face à une catastrophe écologique sans précédent.

L’homme paye-t-il le prix fort de ses dérives environnementales? Ces incendies géants témoignent de la colère de la nature.

Au Canada, l’industrie des hydrocarbures est le principal émetteur de gaz à effet de serre. A Fort McMurray, un lien avec le réchauffement climatique est très probable. Les feux de forêts se sont produits très tôt dans la saison.

Vers une remise en question du modèle de Fort McMurray

Les feux de forêts se déroulent en Alberta. Dans cette province canadienne, le pétrole est roi. Les compagnies exploitent les sables bitumineux, une sorte de pétrole. C’est une industrie très polluante. On rase des forêts, on contamine les sols et les rivières, on détruit la faune et la flore.

Fort McMurray est une ville champignon, une cité-dortoir, un lieu créé de toutes pièces, qui a connu un développement rapide avec le pétrole. Mais, la chute des prix du pétrole a changé la donne. La ville est frappée par la crise.

"Fort McMurray… C’est l’avènement d’une humanité… inhumaine", comme le dit la romancière Nancy Huston, originaire de la région.

Les Canadiens s’interrogent sur l’avenir du secteur pétrolier

Que faire de Fort McMurray quand les incendies seront éteints? Faut-il reconstruire la ville? Faut-il quitter cette région? Le débat fait rage au Canada.

Les compagnies pétrolières plaident pour relancer l’activité. Mais, de nombreux Canadiens veulent tirer les leçons de cette catastrophe.

Pendant des années, le Canada a joué la carte du pétrole. C’était le discours de Stephen Harper, l’ancien premier ministre conservateur, élu de l’Alberta.

Le nouveau gouvernement canadien veut changer de politique. Pour le Premier ministre, Justin Trudeau, il est possible de lutter contre le changement climatique sans sacrifier la croissance et les emplois.

Pour de plus en plus de Canadiens, les incendies de Fort McMurray constituent une opportunité de sortir du pétrole.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK